MOPP - Mission ouvrière Saints-Pierre-et-Paul

Je suis le plus petit des grands, le plus grand des petits

Christian Vallette 1945-2010

Témoignage de Sylviane de Raucourt, soeur ainée de Christian, le 14 octobre 2010

 Je suis émue que cette Célébration soit à l’église du Christ Roi, car nous fêtons toujours Christian, le jour de la fête du Christ Roi !

Clin d’œil du Seigneur. Étant l’aînée de la fratrie je me fais l’interprète de mes frères et sœurs, pour découvrir avec vous, ce que Christian a pu puiser dans sa famille pour se construire, et ce qu’il nous a lui-même apporté.

Il était le sixième d’une famille de 11 enfants. Il disait « je suis le plus petit des grands et le plus arton242grand des petits » position charnière, pas toujours confortable. Il avait de la personnalité dès sa naissance : étant le seul des onze, qui ne digérait pas le lait maternel !

Il aimait la vie, il aimait sa famille. On n’oubliera jamais ses grands éclats de rire. Il aimait cuisiner, méthodique et précis ; très observateur, très réfléchi, volontaire, cherchant toujours à comprendre ; très rodé à l’informatique, et le revendiquant ! Musicien, organiste, une belle voix. Dans la famille, on chantait tous. On était très inspiré, pour animer les vaisselles familiales !

Ses choix étaient faits avec beaucoup d’indépendance, par rapport à son milieu familial. Après l’éclatement de son année de séminaire à Grand Champ dans le diocèse de Versailles, touché par mai 68, il s’engage professionnellement dans le monde ouvrier, auquel il voulait communiquer la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. Cette orientation fut une surprise pour sa famille ! Ses parents étant engagés dans les équipes indépendantes : ACI pour maman, équipes Saint Vincent de Paul pour papa. Quand il travaillait chez Grand Marnier, notre Grand-père maternel disait : "Christian, chez Grand-Marnier, ne peut-être que goûteur !"

Il découvre alors qu’il lui manquait l’essentiel ; que la meilleure volonté restait vaine, si elle n’était pas nourrie par la prière et l’étude de la Parole de Dieu. Il rencontre Jacques LOEW, l’école de la Foi, la MOPP, le Renouveau charismatique ouvrier. Il nous ouvrait une « fenêtre » sur le monde extérieur sur le monde ouvrier, sur une église ouverte. Nos parents étaient heureux de le voir faire le choix de la vie religieuse même si maman le voyait plus aumônier d’ACI que métallo !

arton142Et puis tous nous avons cheminé à sa suite ; il nous a fait partager toute la richesse de l’école de la Foi, du Renouveau charismatique, et l’importance de la louange dans sa mission. Ce fut un soutien solide dans l’épreuve de sa maladie ; en 1980 atteint d’un cancer, il disait : « Lucide sur mon état, j’avais décidé de louer Dieu quoiqu’il arrive. » Depuis qu’il est rentré à la MOPP, et appelé au Sacerdoce, on peut dire que sa deuxième famille c’est la MOPP.

Quand il est arrivé à Toulouse il a aussi trouvé des frères pour l’aider à créer une paroisse vivante. Quelle joie fut pour lui le cinquantenaire de la paroisse Sainte Claire ! Fatigué déjà, il était émerveillé de la formidable organisation de cette journée. Il nous disait « Je peux m’appuyer totalement sur mon équipe paroissiale ».Je veux dire aussi que Jésus a été tout proche de Christian jusqu’à la fin. Quelle grâce pour nous, dimanche dernier, rentrant du Pèlerinage du Rosaire à Lourdes, le sachant hospitalisé, d’avoir pu lui porter la communion reçue à la messe de Saint François d’Assise, et que nous avons pu lui donner en toute lucidité, une heure avant sa mort.

Nous rendons grâces car Christian est rentré dans la vraie VIE. « Il était déjà si près de son Seigneur, comme nous l’écrit Catherine, de Nouvelle Calédonie ». Elle dit aussi : «  Sa bonté agissante et sa sensibilité faisait de tout contact avec lui, un moment de grâce. Il adoucissait les épines de nos différents caractères et nous rappelait à l’amour des autres ; elle garde aussi le souvenir de l’adolescent qui réparait patiemment les beaux anciens mécanismes des horloges de la maison, prélude à la réparation d’âmes autrement plus rebelles parfois. »

Merci Christian, tu es maintenant dans la paix et la joie, sois notre intercesseur.



Mgr Robert Le Gall, la Mission ouvrière Sts Pierre et Paul, les paroissiens de Ste Claire, ses dix frères et sœurs et conjoints, ses cent neveux et nièces ont la douleur de faire part du décès du père Christian Vallette qui nous a quittés pour la maison du Père à l’âge de 65 ans.

La messe de sépulture a été célébrée jeudi 14 octobre 2010 à 14h30 à l’église du Christ Roi. L’inhumation a été après célébration à l’église, à La Forêt sur Sèvres 79380 à le lendemain.


2010_Christian_Vallette_memento

Documents

  • 2010 Toulouse - au revoir Christian

    Liturgie du 14 octobre - Diaporama sur Youtube

    Télécharger
  • 1989 ordination sacerdotale de Christian

    diaporama su Youtube

    Télécharger
  • 2010 Mes repères pour la mission

    Communication de Christian à l’AG MOPP de 2010

    Télécharger
  • 2004 Le Visage du Christ

    Communication de Christian à l’AG MOPP de 2004

    Télécharger
  • 2001 Le ministère de l’évangélisateur

    Communication de Christian à l’AG MOPP de 2001

    Télécharger
  • 1998 Evangelisation et Esprit Saint

    Communication de Christian à l’AG MOPP en 1998

    Télécharger
  • 2010 Dates de la vie de Christian

    Les dates marquantes la vie de Christian

    Télécharger
  • 2010 Antonio aux amis

    message pour Christian aux visiteurs du site mopp

    Télécharger
  • 2010 Réponses à l’annonce de la mort

    Les premières réponses des amis de Christian

    Télécharger