MOPP - Mission ouvrière Saints-Pierre-et-Paul

De commencement en commencement... j’irai

Jacques Loew fondateur de la mopp 1908-1999

Partager l’essentiel de la vie chrétienne était le souci de Jacques Loew


Pages du site dédiées à Jacques :

La biographie de Jacques par Robert Masson 

Les oeuvres de Jacques 

l’annonce de Jacques  

la vie de Jacques avant la MOPP

les premiers pas des mopistes avec Jacques

les livres de Jacques pour la fondation de la MOPP

Jacques et les statuts de la MOPP

le visage actuel de la MOPP


 

 La vie apostolique de Jacques Loew


Première étape 1941-1959

En 1941 Jacques Loew (un temps avocat, converti à l’âge de 24 ans et devenu prêtre en 1939 dans l’ordre dominicain) devait faire une enquête sur le port de Marseille pour Économie et Humanisme, où il avait commencé à travailler avec le père Lebret .

Pour mieux connaître de l’intérieur la réalité de ces quartiers portuaires, il demanda à ses supérieurs et obtint la permission de pouvoir aller travailler comme docker. Très vite il découvrit que ses compagnons de travail non seulement étaient loin de l’Eglise, mais encore, ne croyaient pas en Dieu ou bien le connaissaient mal. Il décida alors d’aller vivre au milieu d’eux, dans un quartier populaire. A partir de ce mouvement commença la Mission de Marseille qui se développa ensuite dans le quartier de la Cabucelle et continua jusqu’en 1957.

En 1954 l’Eglise en France en accord avec le Siège de Rome demanda aux prêtres-ouvriers d’arrêter leur travail. Jacques, qui avait été le premier et particulier par sa recherche missionnaire, fut obéissant au décret et arrêta son travail de docker le 2 février 1954. Il demanda alors de pouvoir continuer la mission parmi les travailleurs organisant une mission adaptée. Cela lui fut accordé. Ainsi la Mission ouvrière Saint Pierre et Paul prit son départ en 1955 à Port de Bouc, pas loin de Marseille, dans le diocèse d’Aix en Provence, En même temps Jacques continua sa réflexion qui aboutit en 1959 à la publication du « Journal d’une mission ouvrière » et à la rédaction des premiers statuts de la mop.



Deuxième étape 1959 - 1973


En 1959 à Rome les permissions de travail pour les missionnaires furent réduites, mais bientôt commença la préparation du Concile Vatican II qui suscita des grandes espoirs. Jacques se dédia à développer la mop, ouvrit des nouvelles missions à partir du Sahara, au Brésil et ailleurs, il présenta les statuts pour l’approbation à la Congrégation des religieux. 

En 1965, la Congrégation des religieux à Rome approuve les statuts de la Mission Ouvrière Saints Pierre et Paul comme Institut Apostolique, souhaitant que "cette nouvelle fondation, qui découle de l’amour du Christ ouvrier, grandisse et fasse briller l’amour du Père".

Une période intense qui dura jusqu’à en 1973. Pendant cette période il reçu la reconnaissance de son charisme apostolique et des ses deux fondations : "la Mission ouvrière Saints Pierre et Paul" en 1965 et "l’Ecole de la foi et des ministères" à Fribourg en 1969. En 1973 laissa la responsabilité de la mopp pour se dédier exclusivement à l’École de la foi.

1972 Garde moi dans ton amour



Troisième étape 1974 - 1988


A partir de 1973 il se consacra à transmettre la foi et à promouvoir la formation d’annonciateurs de l’Évangile à l’École de Fribourg et par des nombreux voyages et sessions. En 1981 il transmit sa responsabilité de direction de l’École et alla vivre comme oblat en monastère, d’abord à Cîteaux, ensuite à Tamier. Il continua une intense activité intellectuelle et publia encore des livres importants, terminant en 1988 par la rédaction de ses mémoires avec l’aide de Dominique Xardel.


1983 Par des commencements sans fin


Quatrième étape 1989-1999

A partir de 1989 il reprit son itinérance d’abord parmi les ermites de Marie à Perthus dans le sud de la France et en 1991 fut accueilli par les trappistines du monastère de Echourgnac. Là il resta jusqu’à la mort en 1999.


1999 (1979) maintenant et à l’heure de notre mort


1999 Jésus est la réalisation absolue de notre vie 


La Fondation Jacques Loew fondée en 2006

2007 Elle organise et transmet les archives de Jacques à la Bibliothèque dominicaine du Salchoir à Paris


Inventaire des archives



Video sur Jacques

Jacques lors d’une visite à l’Ecole de la Foi ( dans les années 90)

mis en ligne par Jean-Carlos de Souza


Video diaporama à l’occasion 

du centenaire de la naissance de Jacques


Jacques Loew - Le bonheur d’être homme

 


 


Documents

  • div>

    Télécharger
  • div>

    Télécharger
  • Robert Masson - Jacques Loew ce qui s’appelle la foi

    Biographie de Jacques Loew publiée par Parole et Silence en l’an 2000

    Télécharger
  • 2008 Jacques Loew - Le bonheur d’être homme

    Diaporama sur Jacques par Eric Marchand pour le centenaire de naissance 1908-2008 (20 min.)

    Télécharger
  • 2007 Jacques témoin pour les jeunes du XXIs

    Dans le célèbre séminaire des Carmes de Paris les jeunes ont leur journal. En 2007 ont fait un dossier sur Jacques Loew, témoin pour le XXIs

    Télécharger
  • 2007 Inventaire des archives de Jacques Loew

    Bibliothèque dominicaine du Saulchoir, 43 bis rue de la Glacière 75013 PARIS Tél :+33 (0)1 44 08 71 90 courrier@bibliothequedusaulchoir.org

    Télécharger
  • 1999 Jésus est la réalisation absolue de notre vie

    Premier memento pour les amis fait par les soeurs de Echourgnac

    Télécharger
  • 1999 maintenant et à l’heure de notre mort

    meditations écrites à Kinshasa en 1979 et à Echhourgnac en 1998

    Télécharger
  • 1983 par des commencements sans fin

    extrait du livre " Mon Dieu dont je suis sur"1983 " de commencement en commencement, par des commencements qui n’ont jamais de fin"

    Télécharger
  • 1972 Garde moi dans to amour

    Mémorial de sa vie et de la grâce de Dieu, dépliant en papier blanc pour les amis
    Première édition 1973,

    Télécharger