MOPP - Mission ouvrière Saints-Pierre-et-Paul

Les statuts de la mopp

 

Les démarches de fondation


 

Jacques Loew, suite à sa recherche missionnaire commencée en 1941 prit conscience à partir de 1953 que la mission demandait non seulement une réponse adaptée sur le terrain mais aussi une organisation d’ensemble pour la soutenir dans ce but. Ce projet prit forme en 1954.
Pour le réaliser Jacques s’installa dans la paroisse de Port-de-Bouc pas loin de Marseille, là il fonda la Mission ouvrière Saints-Pierre-et-Paul, le 15 septembre 1955. Celle-ci fut reconnue le 15 septembre 1956 par l’Eglise locale d’Aix-en-Provence, selon les statuts ici joints.

En 1958, il présenta l’expérience dans le livre " Journal d’une mission ouvrière" (édition 1959) et ainsi en présenta la visée de la MOPP dans ses statuts.


 

Ensuite il commença un long dialogue avec la Congrégation des religieux à Rome pour la reconnaissance de la Mission. La Mission reçut l’approbation de ses statuts à Rome  pendant le Concile Vatican II , le 28 mai 1965, sous l’appellation de « Institut apostolique ». Elle fut érigée le 29 juin 1965 en Institut de droit diocésain par Mgr. De Provenchères, archevêque d’Aix-en-Provence. Le 1 novembre 1965 ainsi Jacques présenta les statuts aux premiers équipiers.
A partir de 1983 elle est classée parmi les "Sociétés de vie apostolique" selon le nouveau Code de droit canonique et selon les statuts ici joints.


 

 


Une société de vie apostolique

La Mission ouvrière Saints-Pierre-et-Paul (MOPP) a été fondée pour annoncer la personne et la Bonne Nouvelle de Jésus Christ aux gens qui ne Le connaissent pas et qui, peut-être, l’attendent. Il s’agit de rendre vivant le mystère de l’amour de Dieu pour les hommes, et de donner le témoignage de Sa miséricorde. Dire avec force et sans cesse que Dieu existe, qu’il nous aime et que cela n’est pas banal.

 

Cette annonce gratuite est portée par des disciples qui consacrent leur vie dans le monde, vivent en fraternités et habitent dans des logements modestes, assurant leur subsistance par leur travail et par la mise en commun de leurs biens.

 

Leur Mission est basée, non pas sur leurs propres forces car ils sont vulnérables, mais sur la Parole de Jésus « vous recevrez de Dieu une force, celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous » (Ac. 1,8). C’est alors qu’émerveillés, ils pourront dire avec saint Paul : « Malheur à moi si je n’annonce pas l’Évangile » (1 Cor 9,16-17).


 

 

Les certitudes de la foi et le témoignage

La Mission tire ses certitudes et son unité de la foi de l’apôtre Pierre et du témoignage de l’apôtre Paul. Paul dit, en parlant de Moïse lors de la sortie d’Égypte « comme s’il voyait l’invisible il tint ferme » (Héb 11,27). Il en est de même de l’apôtre qui, à sa suite, s’engage à guider les hommes vers l’Invisible. Il ne voit pas, il ne sait pas, il croit. La certitude la plus fondamentale de l’apôtre naît des ces paroles de Jésus : « Sans moi vous ne pouvez rien faire » (Jn 15,5), et de la réponse de Paul : « Je puis tout en Celui qui me fortifie » (Phil 4,13). L’envoyé de Dieu fait l’expérience de ce rien et de ce tout.

 

Il est sous la protection de la Mère de Dieu, celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui avait été dit par l’ange de la part du Seigneur ; il l’invoque sous le nom de « Notre Dame des petits et des pauvres ».


 


 

 


 

 

Documents

  • Statuts mopp 1965

    Statuts approuvés à Rome en 1965 . Éd. 2013, avec les compléments votés par les A.G.

    Télécharger
  • Présentation des Statuts 1965

    Lettre aux équipiers

    Télécharger
  • Visée des statuts 1958

    Du "Journal d’une mission ouvrière"

    Télécharger
  • Statuts mopp 1955-58

    Première rédaction des statuts

    Télécharger