MOPP - Mission ouvrière Saints-Pierre-et-Paul

Points de repère

Les traces des missionnaires

 Suivre les actes, les pas, les chemins des missionnaires est une entreprise impossible, on peut laisser des jalons, des balises, des points de repère. Voir l’historique des lieux apostoliques 28.


 

Il n’y a pas actuellement un lieu pour garder la mémoire de cette relativement nouvelle aventure apostolique qui a commencé à Marseille en France au milieu du XX siècle. Le fondateur a essayé en traçant le sillon de laisser des balises ou point de repères. La première génération n’a pas pu garder cet équilibre entre l’action e la mémoire ; les traces sont dispersées comme les hommes qui les ont laissées. Une première action a été d’essayer de garder ensemble dans un tableau synthétique les temps, rythmés par les Assemblées générales, les lieux, selon les pays et en ordre de région et de temps, les personnes en essayant de marquer autant que possible les arrivées et les départs, les équipes et leur raisons d’être. Un travail en continuel correction avec les données parfois non vérifiables apportées par les uns et les autres. Un instrument donc en vue de l’approche à la mémoire de la mission.

(Note : l’édition révision 28 de mai 2016 du tableau en PDF permet de représenter les notes et commentaires avec les mouvements des personnes, pour cela il faut agrandir le tableau suffisamment et activer la fonction "commentaire" de Acrobat pour lire les notes)


Documents

  • 2016-05-03 Historique des lieux apostoliques 28

    mise à jour avant l’Assemblée de Citeaux de 2016, sur la base des documents et des témoignages.

    Télécharger